Archives de catégorie : Administration de l’Avenir

Bureau de l’Avenir de Thise

Conseil d’administration

Anciens présidents

Historique

Grandes manifestations

RANDONNÉE DU MARDI 13 SEPTEMBRE 2016

cropped-00_Avenir-de-Thise-logo-carré.jpg

LES CUVES DE BLÉFOND—UN GLACIER — AÏSSEY

Distance : 18,641 km – Dénivelé : 260m

Profil-du-parcours

Profil de la rando

Openrunner 6436066

Inscription préalable fort souhaitable

Départ de Thise à 8h30 de la place de Partenstein

Sur place devant la mairie de Silley-Bléfond à 9h15

Prévoir pique-nique

Distance Thise – Silley-Bléfond : 30 km

Participation aux frais de transport : 3,5 €

Météo : consulter le présent site et vos courriels le lundi soir pour un report éventuel au jeudi ou annulation.

Responsable : Jacques BONET — Tél. : 06 83 49 79 12

À l’origine comme son nom l’indique, Silley-Bléfond, se partage en deux entités : Le vrai village, Silley, et Bléfond qui est aujourd’hui réduit à deux bâtiments autour de l’activité d’un ancien moulin. Le tout est aujourd’hui la propriété d’une famille suisse de Zurich.

Domaine-de-Bléfond

Bléfond : un coin de paradis

Bléfond, c’est l’endroit le plus bas de la commune à l’inverse du Mont Dommage qui pointe trois cents mètres au-dessus.

Le jour où Jeanne d’Arc est venue !

Bléfond : un petit coin de paradis où coule l’Audeux, petite rivière capricieuse et glacée. Un décor de petite vallée de la Loue, oublié du monde.

En courant le long du chemin glissant mais magnifique, l’Audeux nous livre ses légendes, celles inondées dans ses marmites, ses cuves et ses cascades abandonnées par d’anciens moulins disparus.

Cuves-ou-marmites-de-géant

Marmites de géant

C’est aussi à Bléfond qu’eut lieu un drôle de miracle.

En 1940, alors que la France subissait l’humiliation de la défaite, la bonne du curé de Silley vit une apparition : Jeanne d’Arc en personne et en armure dans les branches des arbres ! Une apparition qui se renouvela avec de nouveaux détails. Cette fois, Jeanne n’apparaissait plus seule mais accompagnée de ses chevaliers en armure.

« Pourtant, ils ne fumaient pas encore des drôles de cigarettes à l’époque », s’amuse Michel Coquard.

Jeanne d’Arc ou pas, Bléfond devint en quelques jours un site de pèlerinage qui attira des centaines de personnes.

Une ancienne habitante résidant aujourd’hui à Baume se souvient « de l’herbe au sol qui avait disparu tant le nombre de visiteurs était important. »

Depuis, Jeanne la Pucelle n’est plus revenue à Silley-Bléfond. Le village est retombé sur terre.

Quelques kilomètres plus loin de Bléfond, nous arriverons à Aïssey en traversant le bois Rodolphe.

La légende du Bois-Rodolphe : le Roi de Bourgogne, Rodolphe partit en chasse avec son chef de vénerie. Se trouvant face à un ours de taille impressionnante, le Roi Rodolphe l’attaqua et le blessa. L’ours se jeta sur le cheval, désarçonnant le Roi, que le grand veneur sauva en tuant l’ours à coups de poignard. Le Roi décida alors que le bois s’appellerait « Le Bois Rodolphe ».

Glacier

Un grand choix de glaces

Le glacier : Agricultrice depuis 1986 en élevage laitier, Dominique a entrepris de diversifier son activité en y intégrant la production de glaces faites maison. Aujourd’hui en GAEC avec son fils, c’est toute la famille qui propose de se lécher les babines ! Une aubaine pour les petits et grands gourmands qui pourront déguster cornets, sorbets, crèmes glacées (environ 30 parfums) et vacherins meringue de haute qualité pour un prix très abordable. Un savoir-faire centré sur l’authenticité des produits achetés au marché (pas de purée de fruits), sans colorant ni conservateur, signataire de la charte des bonnes pratiques. Thisiens baladeurs, cette étape rafraîchissante vaut le détour. Le pique-nique vers 13h à la ferme des glaces pour ceux qui aiment.

Hommage à Jean Malenfer

Expression écrite-logo-remanié

Hommage à Jean Malenfer

Aujourd’hui, nous pleurons notre camarade, notre condisciple et notre ami Jean Malenfer. Il était un merveilleux amateur de belles lettres, de belle langue, de grande poésie. Il apprenait par cœur les chefs-d’œuvre de Victor Hugo, Lamartine ou Kipling, qu’il déclamait avec un admirable talent, en ancien acteur de théâtre qu’il était dans sa jeunesse, au sein de la troupe de l’Avenir de Thise. Cet homme du savoir-faire manuel, qu’il transmit passionnément à ses élèves durant toute sa carrière d’enseignant, était aussi un lettré talentueux, doué d’une sensibilité à fleur de peau, dont les écrits faisaient l’admiration de tous. Son enracinement dans sa famille et dans son pays transparaissait constamment dans ses œuvres.

Nous avons perdu un homme remarquable et un grand Thisien.

Le groupe de l’Atelier d’expression écrite

jeanMALENFER-atelier1

Jean à l’Atelier d’expression écrite

cropped-00_Avenir-de-Thise-logo-carré.jpg

Comme le montre le document ci-dessous, Jean aimait la marche à pied. Il appréciait la randonnée qui lui permettait de découvrir des paysages. Il s’extasiait sur la formation des reliefs jurassiens, découvrait avec bonheur flore, faune, fontaines, ruisseaux, rivières. Il partageait volontiers ses émotions qu’il échangeait avec les autres marcheurs sous forme de poèmes qu’il leur distillait le long des sentiers escarpés de notre région et des autres régions françaises. Jean était un homme généreux, confit de gentillesse. Il laisse un grand vide parmi nous. L’Avenir de Thise présente à sa famille et plus particulièrement à sa compagne Mauricette ses plus sincères condoléances et partage leur douleur.

André Guyard

Texte-Jean-Malenfer-500

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Mauricette et Jean

Jean Malenfer-chapelle

Jean, le randonneur

 

Le bureau de l’Avenir de Thise

cropped-00_Avenir-de-Thise-logo-carré.jpg

Article rédigé par © André Guyard

Conformément aux candidatures qui s’étaient manifestées lors de l’Assemblée générale du 9 octobre 2015, le bureau a entériné, lors de sa session du 10 novembre 2015, la composition suivante :

Cliquer sur le trombinoscope pour l’agrandirBureau-Avenir-2015-450.jpg

 Cliché  montage © André Guyard

Avenir de Thise : Présentation du nouveau bureau au Conseil d’administration

avenir de thise,associations,thise,doubs,franche-comté,massif jurassien,culture,sport,randonnées,écriture,basket-ball,collectionneurs,canoë,kayak,rafting,canyoning,couture,football

Avenir de Thise : Présentation du nouveau bureau au Conseil d’administration

Article rédigé par © André Guyard

Début janvier, le président Pascal Carpentier a convié l’ensemble des composantes de l’Avenir de Thise pour la présentation du bureau mis en place au cours de l’automne. Dans son allocution, il souligna sa volonté de soutenir la participation de chacun au sein de l’Avenir pour dynamiser et de faire évoluer la structure. Il se déclara prêt à accueillir tout nouveau projet innovant et toute proposition d’amélioration du fonctionnement des structures actuelles.

 (Cliquez sur l’image pour l’agrandir)Avenir-de-Thise_2016-01-11-bureau-450.jpgLe bureau de l’Avenir de Thise. De gauche à droite : Richard Dubrez, Rosita Godfroy, André Guyard, Claude Masson,  Dominique Pierre, Pierre Leroy, Pascal Carpentier, Patric Simon, Mélodie Carpentier, Robert Binétruy, Mady Salvi, Didier Monot et Claude Valzer.

Cliché montage© André Guyard

Il salua ensuite Alain Loriguet, maire de Thise et souhaita une excellente collaboration avec la Municipalité. Le Maire prit alors la parole et se déclara prêt à une étroite collaboration, mais rappela que le montant des subventions municipales était lié à la diminution des crédits de la dotation de l’État.

Avenir-de-Thise_2016-01-11-21.54.34-Maire-450.jpgAlain Loriguet, Maire de Thise, répond à l’allocution

du président Pascal Carpentier Cliché © André Guyard

Avenir-de-Thise_2016-01-11-Public-450.jpgEn ce début d’année, l’Avenir de Thise a fêté dignement les retrouvailles des sections et associations qui la composent

Cliché montage © André Guyard

Avenir de Thise : historique

avenir de thise,associations,thise,doubs,franche-comté,massif jurassien,culture,sport,randonnées,écriture,basket-ball,collectionneurs,canoë,kayak,rafting,canyoning,couture,footballHistorique

Article rédigé par © André Guyard

 

La création

L’Avenir de Thise est une vieille dame de près de soixante ans. Elle a vu le jour dans les années 1950 à l’initiative d’une petite équipe qui décide d’animer la vie du village en se rassemblant autour d’un projet collectif. Est ainsi créée une association loi 1901 dont les statuts sont déposés à la Préfecture de Besançon le 21 décembre 1954.

Maurice Chevassu, militaire en retraite, devient le président fondateur de l’Avenir de Thise qui se veut Société d’éducation populaire et qui va rassembler jeunes et adultes de la localité.

C’est par l’art : théâtre, musique et chant que l’Avenir de Thise prend son envol. Un envol plein de promesses car la troupe théâtrale se compose d’une soixantaine de comédiens amateurs, pour une population de seulement 470 habitants.

Nota : Nous empruntons à l’excellent ouvrage consacré à notre commune Thise d’hier… à aujourd’hui [1]  la documentation ci-dessous.

Les débuts avec le théâtre

À Thise, la tradition théâtrale date des années 1937-1939. La Crèche Comtoise est mise en scène par les anciens qui parlent encore patois dans nos villages, jusque vers les années soixante. Cette pièce est reprise dans les années 1956/58 par l’Avenir de Thise. Entre 1954 et 1965, la troupe théâtrale met en scène une quinzaine de pièces qui sont produites à Thise et dans les villages environnants. Ce succès nécessite l’équipement d’une salle des fêtes de Thise au presbytère.

La diversification des activités

Autour de ce projet de départ vont se fédérer diverses disciplines sportives et culturelles.

Une équipe féminine de basket-ball voit le jour en 1957, dont le terrain se situait à l’emplacement du groupe scolaire actuel.

À cette époque, les footeux se retrouvent sur un terrain de fortune dans la plaine vers la ferme de la Vaivre. En 1967, une équipe de football est créée. Inscrite en championnat à la Ligue de Franche-Comté, elle est très vite rattachée à l’Avenir de Thise.

De nombreuses autres sections sportives se mettent alors en place, ce qui motive la Municipalité pour étudier et réaliser les équipements sportifs nécessaires et mettre des salles à disposition de l’association.

En 1980, une équipe de bénévoles participe à la réalisation d’une structure « Mille-Club« , construction à monter, donnée aux municipalités par Jeunesse et Sport, dans le but de favoriser les activités de sport et loisirs dans les localités.

Les fêtes

Dans les années soixante, les kermesses sont organisées par la Paroisse et mobilisent une bonne partie des habitants. À partir de 1970, l’Avenir de Thise prend à son compte ces festivités, nommées quelques années plus tard Fêtes champêtres. Ainsi les années 1970/1979 sont ponctuées de ces grandes fêtes familiales.

Dès 1965, le village connaît une forte croissance avec l’arrivée de familles nombreuses et les nouveaux Thisiens vont s’engager sans rechigner dans l’animation au sein de l’Avenir de Thise. La vie associative se développe au fil des années, grâce au dynamisme des présidents successifs et à la collaboration communale. Une mobilisation générale permet ainsi de réaliser des corsos fleuris et des animations variées. C’est ainsi qu’en 1973, on voit le premier char magnifiquement décoré où trônent les jeunes filles du cours de danse classique, nouvellement mis en place. Le corso 1975 sera le point d’orgue des Fêtes champêtres. Des incidents ayant terni l’éclat de la fête de 1979 sonneront le glas de ces grandes manifestations.

De nouvelles formes de distractions souvent organisées par les sections sportives remplacent les Fêtes champêtres : jeux inter-quartiers, chars des quatre saisons, soirées festives avec repas et danses, participation aux jeux inter-villages du secteur…

En 1995, une grande manifestation marque le 40e anniversaire de l’Avenir de Thise, avec une soirée festive et une grande exposition rétrospective de la vie associative avec film, diaporama, articles de presse et quelque 400 photos exposées à la Salle d’Animation Familiale.

Les années suivantes, l’Avenir de Thise prend l’initiative d’une présentation des différentes associations thisiennes avec une exposition de différents panneaux regroupant des posters illustrant les activités de chaque discipline. Cette idée fut reprise par la suite par la Municipalité elle-même.

En juin 2013, l’Avenir de Thise organise une fête sous chapiteau qui rassemble la majorité de ses composantes autour de différents jeux et d’une soirée barbecue mémorable.

L’Avenir de Thise aujourd’hui

Certaines sections devenant toujours plus importantes ou collaborant avec des villages voisins pour plus de compétitivité sportive, ressentent un besoin accru d’autonomie. L’association a donc évolué en une fédération  de sections et d’associations autonomes.

Aujourd’hui l’Avenir de Thise constitue une fédération de 10 sections et de 11 associations sportives et culturelles. En 1998, les statuts ont été modifiés pour être en accord avec les nouvelles orientations de l’association.

Sections déclarées en associations : Football (TCFC), Basket-ball (TDBC), la Gym de Thise (Gym sportive), Lépidoptères (Vol en ULM), Tir à l’Arc, Eaux sauvages (canoë-kayak-rafting), AT2 (Avenir Thise Tennis), A3T (Avenir Tennis de table), Association hippique de Thise, Yoga.

Sections : Collectionneurs, Langues, For Thise’ssimo (musique-chorale), March’en Thise, Informatique, Judo, Basket-ball, Gym-tonic, (maintien en forme), Atelier d’Expression écrite, Anciens élèves de Thise, Scrapbooking.

Sections ayant existé et aujourd’hui disparues : Photographie (1974-1987), Atelier 2000 (travaux manuels divers), Jeux de rôle, Yoseikan-budo, Chorale Saint-Hilaire (devenue Chorale des 7 villages), Théâtre de l’OMÉGA, Sporting Volley-ball Club, Barbotine, Peinture sur soie, Skate Board.

Certaines associations comme l’Avenir cycliste ont choisi l’indépendance et ont quitté le giron de l’Avenir de Thise.

Dynamisme

Après plus de 62 années, L’AVENIR de THISE est bien vivante grâce à de nombreux bénévoles qui animent ses 21 sections/associations se consacrant à l’éducation sportive des jeunes et aux animations artistiques et culturelles.

Les Présidents successifs

1954 -1956 : M. Maurice CHEVASSU, Président fondateur,

1956 -1963 : M. André ANGELOT,

1963-1971 : M. Louis DROZ-BARTHOLET,

1971-1978 : M. Régis BEZ,

1978-1981 : M. Marcel PETITJEAN,

1981-1987 : M. Jacques SIFFERLIN,

1987-1994 : Mme Annie BENIER-ROLLET,

1994-1997 : M. Alain BALLAY,

1997-2005 : M. Pierre LEROY,

2005-2014 : M. Claude VALZER,

2014-2015 : M. Patrick CHERDRONG,

2015-Actuel : M. Pascal CARPENTIER.

avenir de thise,historique,thiseTrombinoscope des présidents successifs de l’Avenir de Thise

(Cliquer sur le tableau pour l’agrandir)

Montage photographique © André Guyard

Le barlot

L’Avenir de Thise publie mensuellement une feuille d’information sur ses activités : le barlot. Ce bulletin, rédigé et mis en page par © André Guyard rassemble des articles proposés par les sections et les associations, et les services municipaux en assurent le tirage. Désormais, il paraît en quadrichromie, sur quatre pages A4 et est distribué gratuitement dans chaque boîte aux lettres de Thise par le soin de bénévoles de l’Association. Un bulletin spécial en dépliant quatre pages A4 présente, chaque année au mois d’août, les programmes et les dates d’inscription  et de démarrage des différentes activités.


[1] Masson H., Perrin G. & Proudhon C. (2002) Thise d’hier… à aujourd’hui 319 p. Éd. EMPREINTE.

Fête de l’Avenir de Thise : un grand succès

avenir de thise,associations,thise,doubs,franche-comté,massif jurassien,culture,sport,randonnées,écriture,basket-ball,collectionneurs,canoë,kayak,rafting,canyoning,couture,football

Fête de l’Avenir de Thise : un grand succès

Article rédigé par © André Guyard

 Malgré une météo très incertaine, la fête de l’Avenir de Thise s’est déroulée dans des conditions satisfaisantes. Un timide soleil a honoré de sa présence la manifestation du samedi 25 mai. Sauf une violente averse qui est venue détremper le sol et permettre aux participants de « gavouiller[1] » dans les « gouillats[2]« .


[1] En patois franc-comtois : patauger.

[2] En patois franc-comtois : flaques d’eau.

La pluie qui s’est manifestée pendant tout le printemps a heureusement cessé juste avant le traçage du chapiteau le vendredi matin et son montage le samedi matin. Ci-dessous, quelques images du montage et des 14 participants à l’opération.

Avenir-fête2013_01-450.jpg

Cliché © André Guyard

Avenir-fête2013_03-450.jpg

Cliché © André Guyard

Avenir-fête2013_08-450.jpg

Cliché © André Guyard

Avenir-fête2013_11-450.jpg

Cliché © André Guyard

 Différents ateliers ont fonctionné dans l’après-midi. Citons le tournoi de pétanque qui a attiré la majorité des gens, le jeu de piste pour les enfants, le baby-foot géant en structure gonflable qui a amusé petits et grands. Devant et sous le court couvert du tennis, des jeux divers. En revanche, il n’y eut que sept participants au rallye pédestre qui a parcouru les rues avoisinantes. Les trois premiers ont été récompensés par une clé USB.

Avenir-fête2013_12-450.jpg

Cliché © André Guyard

Avenir-fête2013_17-450.jpg

Cliché © André Guyard

Avenir-fête2013_19-450.jpg

Cliché © André Guyard

Avenir-fête2013_21-450.jpg

Cliché © André Guyard

Avenir-fête2013_52-450.jpg

Cliché © André Guyard

Avenir-fête2013_24-450.jpg

Cliché © André Guyard

Avenir-fête2013_27-450.jpg

Cliché © André Guyard

 Après les jeux, 250 participants se sont rassemblés sous le chapiteau où une buvette écoulait bière et autres boissons et ont profité du barbecue qui a fonctionné à l’abri des auvents du Mille-Club.

Avenir-fête2013_47-450.jpg

Cliché © André Guyard

Avenir-fête2013_50-450.jpg

Cliché © André Guyard

Louis Droz-Bartholet

00_Avenir-de-Thise-logo carré

NÉCROLOGIE

par © André GuyardDroz-Bartholet05-1.jpg

Louis DROZ-BARTHOLET

Louis Droz-Bartholet, qui vient de disparaître, fut une grande figure thisienne, et surtout un grand artisan de l’Avenir de Thise. Il fut un de ceux qui fondèrent notre fédération, au sein de l’équipe animée par Maurice Chevassu, notre premier Président. En 1963, il succéda à André Angelot, et présida l’Avenir jusqu’en 1971.   S’étant beaucoup occupé de l’activité théâtrale, il fut surtout celui qui lança les fameuses kermesses, qui se tenaient à l’emplacement actuel des écoles. Le succès de ces fêtes populaires fut tel qu’il permit à l’Avenir de se procurer les moyens nécessaires à sa politique de développement du sport et de la culture dans notre ville. Louis avait des idées, était sur tous les fronts, mais il était surtout sur le terrain, sans cesse occupé à faire avancer les choses : l’Avenir de Thise lui doit beaucoup !

Le Président Claude Valzer et l’équipe de l’Avenir tiennent à exprimer leur reconnaissance, et à présenter leurs condoléances émues à sa famille et à ses proches.

L’alimentation du jeune sportif

L’alimentation du jeune sportif

par André Guyard

Les règles du jeu

Pour tous ceux qui font du sport, pour le plaisir ou pour devenir le meilleur…

1.     Entraînement régulier et sommeil suffisant,

2.     Pas ou peu d’alcool et de tabac,

3.     Une bonne alimentation.

Alimentation-fig-1-2.jpgMais qu’est ce qu’une bonne alimentation pour un sportif ?

C’est d’abord une alimentation équilibrée et diversifiée, qui apporte de manière régulière tous les nutriments essentiels et qui devrait être suivie toute l’année.

C’est ensuite une alimentation adaptée…

à l’âge, au sport pratiqué mais surtout à la période concernée : on ne mange pas de la même façon en période d’entraînement, avant, pendant ou après l’exercice…

Pour gagner, il faut de l’énergie !

Tennis en simple 800 kcal/h
Ski de fond 750 kcal/h
Patinage 600 kcal/h
Cross-Jogging 300 à 600 kcal/h
Hand-ball/basket 550 kcal/h
Football 400 kcal/h
Cyclisme-route 360 kcal/h
Tennis en double 350 kcal/h
Natation, vitesse 200 kcal /h

Contrairement à une idée reçue, le corps du sportif est incapable de savoir seul ce dont il a besoin.

Bien manger pour nourrir ses muscles

Alimentation-fig 05.jpgUn muscle qui travaille consomme de l’énergie.

Plus l’exercice est intense et de longue durée, plus il faut d’énergie.

Les deux principaux carburants du muscle sont les glucides (les sucres) et les lipides (les graisses).

Pour les exercices intenses mais brefs, ce sont surtout les sucres contenus dans le sang qui sont utilisés.

Si l’exercice dure un peu, les réserves de sucres emmagasinées dans le muscle et dans le foie (le glycogène) sont sollicitées.

Pour des exercices de plus longue durée, le muscle fait aussi appel aux graisses stockées dans le tissu adipeux (triglycérides).

D’où l’importance d’une alimentation adaptée et bien répartie entre les nutriments.

Une ration énergétique adaptée aux dépenses :

De 2500 kcal/j (golfeur occasionnel) à 6500 kcal/] (pour un cycliste du tour de France)

Une répartition des nutriments tout à fait « classique » :

50%-55% de glucides
30%-35% de lipides
15% de protéines.

Les nutriments du sport

Les macronutriments, sources d’énergie

• Les glucides, le carburant préféré des exercices brefs.

Alimentation-fig 06.jpgÀ absorption rapide : pour une utilisation immédiate (sucre, sucreries, pain blanc, raisin, jus de fruits, purées, céréales soufflées).

À absorption lente : ils se maintiennent plus longtemps dans le sang et permettent de reconstituer progressivement les stocks de glycogène (pâtes, riz blanc, pommes de terre, pommes, légumes secs…).

Attention ! Les glucides consommés en excès se transforment en lipides.

• Les lipides, le carburant des exercices de longue durée.

On les trouve dans les corps gras (beurre, huile…) et dans de nombreux aliments (charcuteries, viandes, oeufs, pâtisseries… ). Ils fournissent des acides gras essentiels et des vitamines antioxydantes, importants pour les sportifs. En pratique, Il est recommandé de varier les sources de lipides.

• Les protéines. D’origine animale (viande, poisson, oeufs, produits laitiers) ou végétale (céréales, légumineuses et légumes secs], elles sont nécessaires aux muscles et aux tissus de l’organisme. Les protéines animales sont de meilleure qualité que les protéines végétales.

Les micronutriments du sport

Les vitamines

  • du groupe B (lait et produits laitiers, viande, céréales) favorisent l’utilisation des nutriments.
  • D (poissons gras, oeufs, produits laitiers) permet de fixer le calcium.
  • C (fruits et légumes) est stimulante et antioxydante (comme la vitamine E ou le bêta carotène).

Alimentation-fig 16.jpg

• Les minéraux

Le zinc (viandes, produits laitiers, huîtres), le fer (viandes), le cuivre Ifoie. champignons, fromages), le magnésium (céréales. légumes verts, légumes secs) et le calcium (lait et produits laitiers) sont indispensables à l’équilibre nutritionnel.

En pratique, une alimentation équilibrée et variée suffit à couvrir les besoins des sportifs.

Les suppléments sont superflus.

L’entraînement commence à table

En période d’entraînement, le sportif a besoin de faire des réserves.

En pratique, il suffit de faire 4 repas structurés par Jour en puisant sportivement dans tous les groupes d’aliments.

Menu d’entraînement : environ 3000 Kcal/j

Petit déjeuner

  • Un produit laitier (lait, yaourt, fromage blanc, fromage)
  • Un produit céréalier (1/3 de baguette ou biscottes, biscuits, céréales)
  • Beurre (10 g) et confiture ou miel (30 g)
  • Oeuf ou jambon
  • Fruit ou jus de fruit

Déjeuner

  • Crudités (150 g), salade + huile (15 g)
  • Viande ou volaille ou poisson (150 g)
  • Pommes de terre ou riz ou pâtes (300 g) + beurre (10 g).
  • Yaourt ou fromage blanc sucré
  • Fruit
  • Pain (1/4 baguette)

Goûter

  • Un produit céréalier
  • Un produit laitier
  • Un fruit frais
  • Une boisson (eau)

Dîner

  • Potage ou crudités + huile (15g)
  • Viande ou volaille ou poisson ou 2 gros œufs
  • Légumes verts (300g) + beurre (10g)
  • Fromage frais ou yaourt sucré
  • Pain (1/3 de baguette)
  • Fruit

Les féculents peuvent être pris le soir, les légumes verts à midi, et l’eau à tous les repas et à volonté.

Produits laitiers : Les indispensables

Alimentation-fig 13.jpg

Par leur richesse, le lait et les produits laitiers sont d’excellents aliments pour l’exercice.

Le lait contient en effet :

  • des protéines nécessaires au développement des muscles,
  • des vitamines A. D et du groupe B qui jouent toutes un rôle essentiel pour l’organisme et la dépense d’énergie,
  • du calcium pour la solidité des os et la contraction des muscles.
  • des glucides pourvoyeurs d’énergie,
  • de l’eau (900 ml/1), essentielle pour le sportif.

Les produits laitiers

Alimentation-fig 20.jpgo      La meilleure source de calcium

II y a autant de calcium (300 mg) dans 2 yaourts, ou 300 g de fromage blanc, ou 40 g de St Paulin, ou 30 g d’emmental que dans 1/4 de litre de lait (qu’il soit entier, écrémé ou 1/2 écrémé).

o      Des protéines de très bonne valeur nutritionnelle

Il y a autant de protéines (8 à 10 g) dans 1/4 de litre de lait que dans un œuf ou 50 g de viande ou de poisson.

Particulièrement adaptés à l’adolescent sportif,

le lait et les produits laitiers lui assurent une croissance harmonieuse et un capital osseux optimal. Ils lui permettent aussi de couvrir l’augmentation des besoins liés à son sport favori : en énergie, protéines, vitamines et minéraux. Les jeunes sportifs, garçons et filles, ont besoin d’un apport journalier en calcium de l’ordre de 1200 à 1500 mg.

Le jour de l’épreuve : manger pour gagner

Avant l’épreuve

le dernier repas est toujours pris au moins trois heures avant le début de la compétition.

La ration d’attente

Boisson légèrement citronnée et sucrée (pour 1 litre d’eau = 30 à 60 g de sucre ou 4 à 6 cuillères à café de miel). ou jus de fruit dilué de moitié ou eau de source + barre de céréales ou fruits secs ou biscuits.

Pendant l’épreuve

On veille surtout à éviter la déshydratation (boire 1 à 2 verres toutes les 20 min). Il existe des boissons de l’effort à prendre diluées (40 à 100 g de glucides/litre selon la température ambiante), mais on peut aussi les fabriquer soi-même à partir de jus de fruits que l’on dilue. Pour les exercices de plus d’une heure, il faut aussi manger des glucides, pour ne pas épuiser trop rapidement les réserves de l’organisme.

Si les épreuves durent plusieurs jours

Le soir, il faut non seulement désintoxiquer l’organisme (voir menu de récupération) mais aussi le préparer pour le lendemain. Le dîner sera alors riche en glucides (riz ou pâtes ou pommes de terre ou céréales et fruits), en protéines (viande ou poisson), en calcium (lait ou fromage) et pauvre en lipides.

À chaque sport ses spécificités

• Les sports intenses et de courte durée

Gymnastique, course de vitesse, ski, natation… Ce sont surtout les glucides qui sont mobilisés.

Conseil : une ration d’attente permet de maintenir un taux constant de sucre dans le sang.

La prendre toutes les demi-heures entre la fin du dernier repas et jusqu’à 30 min avant le début de l’épreuve.

• Les sports d’équipe

Football, basket, rugby. L’épreuve est de durée moyenne et d’intensité moyenne à très élevée.

Conseil : prendre une ration d’attente une demi-heure avant le match et une ration de mi-temps ( jus de fruits dilué ).

• Les sports d’endurance

Cyclisme sur route, course à pied, VTT, alpinisme, ski de fond, natation de fond, randonnée, canoé-kayak… L’exercice est de longue à très longue durée, d’intensité moyenne à élevée.

L’organisme puise beaucoup dans ses réserves.

Conseil : prendre un petit déjeuner copieux et manger pendant l’épreuve (petit sandwich au gruyère, yaourt à boire, fruits secs, biscuits secs et boissons sucrées).

L’exercice peut perturber la digestion et entraîner des crampes d’estomac ou même des vomissements… De plus, le travail de digestion se fait au détriment du travail musculaire. D’où l’intérêt de respecter la règle des 3 heures et de bien gérer les rations avant et pendant l’épreuve.

Questions pour un champion

Comment éviter les crampes ?

Avant tout en ayant un entraînement bien conduit. Mais aussi en apprenant à gérer ses rations d’attente et en n’abusant pas de thé ni de café. En revanche, contrairement à une idée reçue, le manque de sel et l’accumulation d’acide lactique n’y sont pour rien.

Faut-il manger plus de protéines pour faire du muscle ?

Chez le sportif, le rapport journalier en protéines ne doit pas dépasser 2 à 2,5 g/kg de poids corporel. Au-delà, l’organisme détruit l’excédent. La faculté de faire du muscle dépend surtout de l’entraînement.

Y a-t-il un lien entre alimentation et fracture de fatigue ?

C’est surtout l’entraînement intensif qui entraîne la fracture. Mais le risque semble majoré lorsque les apports énergétiques, glucidiques et calciques sont faibles.

Le sport fait-il maigrir ?

Pas vraiment, mais une activité physique régulière et suffisamment intense augmente la masse musculaire et les dépenses énergétiques. C’est donc un atout idéal pour avoir la ligne.