Archives de catégorie : March’en Thise

Le club des randonneurs thisiens

Activités de début de saison 2016-2017 à March’en Thise

March'enThise-Logo

SAISON 2016-2017

(Dernière mise à jour le 02 septembre 2016)

CONSIGNES GÉNÉRALES

Certificat médical de non contre-indication à la pratique d’un sport

Bonne nouvelle : le certificat médical de non contre-indication à la pratique d’un sport amateur est désormais valable trois ans pour les enfants et les adultes.

S’il est  arrivé à échéance cette année,  n’oubliez pas de le renouveler en cas de participation aux randonnées et aux séjours 2017.

Covoiturage

Pour chaque sortie ou randonnée, afin de respecter la propreté des véhicules de covoiturage, une paire de chaussures de rechange est vivement conseillée.

Randonner dans de bonnes conditions

  • Être ponctuel aux heures de rassemblement.
  • Prévoir une paire de chaussures de rechange pour respecter la propreté des véhicules de ceux qui vous transportent.
  • Prévoir un vêtement de pluie ou un vêtement chaud, suivant la saison, dans un sac à dos.
  • Se munir d’une bouteille d’eau et d’un en-cas.
  • Prendre de préférence deux bâtons au lieu d’un seul.
  • Marcher avec une paire de chaussures adaptée aux terrains accidentés (cailloux, herbe humide, chemin boueux et glissant…).
  • Garder un esprit convivial et de la bonne humeur.

PENDANT LES VACANCES D’ÉTÉ

À partir du 1er juillet,  March’en Thise arrête ses activités, sauf en ce qui concerne les randonnées du mardi (ou éventuellement du jeudi, si report dû à une météo défavorable).

RANDONNÉES À LA JOURNÉE DU MARDI

Les randonnées à la journée du mardi  sont encadrées par Jacques Bonet et Guy Chabanne. Rendez-vous à 8h30, place de Partenstein. Sorties annoncées sur le site de l’Avenir de Thise. Faire passer l’information aux personnes n’ayant pas accès à Internet.

Pour toute demande de renseignements, contacter Jacques Bonet par tél : 06 83 49 79 12.

Les randonnées à la journée ne nécessitent aucune inscription au préalable auprès des accompagnateurs. Elles sont annoncées sur le présent site quelques jours avant le départ dans une publication particulière dans la catégorie March’en Thise.

Les randonnées à la journée du mardi s’arrêtent à la mauvaise saison — en principe fin novembre — et reprennent début mars lorsque le temps le permet. En revanche, elles se poursuivent durant  les mois d’été : juillet, août, septembre, sans interruption, sauf en cas de canicule avérée.  Le dénivelé : moins de 800 m, la distance comprise entre 15 et 22 km, sont accessibles à tout randonneur marchant le mardi et le mercredi à la demi-journée avec March’en Thise, sans pour cela avoir une condition physique exceptionnelle.

Remarque importante : Les randonnées à la journée du mardi peuvent être reportées au jeudi en cas de mauvaise météo, annonce par e-mail et sur le site le lundi soir.

RANDONNÉES À LA JOURNÉE DU DIMANCHE

March’en Thise met à la disposition de ses adhérents des cartes IGN pour organiser la balade du dimanche ou pour des balades personnelles.

Afin de respecter la propreté des véhicules de covoiturage, une paire de chaussures de rechange est vivement conseillée.

En cas de mauvais temps, les balades sont annulées, il est conseillé de se renseigner auprès du responsable de la sortie.

RANDONNÉE DE JUILLET

N’oubliez pas de fournir votre certificat médical indispensable en cas de participation aux randonnées et séjours 2017.

 

SORTIES ET RANDONNÉES HEBDOMADAIRES

LUNDI

Reprise le lundi 19 septembre 2016.

Départ à 13h45, place de Partenstein..

Balade douce, pas ou peu de dénivelé, environ 8 km,. Durée : 2 heures à 2 heures ½. Sorties réservées aux personnes qui marchent doucement. Les personnes qui ont un rythme plus soutenu peuvent également participer aux balades du mardi et du mercredi ou se fondre dans le groupe.

Accompagnatrices :  Mady Prothe et Nicole Jacquet.

NOUVEAU :  Marche douce

Destinée aux personnes ayant des difficultés, cette activité se déroulera le lundi après-midi tous les deux semaines.

Longueur limitée à environ 5 à 6 km sur terrain facile.

Rendez-vous à 13h45, place de Partenstein.

Accompagnatrice : Nicole Valzer.

MARDI

Reprise le mardi 20 septembre 2016. Rendez-vous à 13h30, place de Partenstein.

Accompagnateur : Noël David.

Départ à 13h30. Marche plus sportive, d’une durée de 3 heures à 3 heures ½.  Distance parcourue : 10 à 12 km voir plus, suivant le temps et la saison.

MERCREDI

Reprise le mercredi 21 septembre 2016.

Rendez-vous à 13h30, place de Partenstein.

Accompagnatrice : Annie Benier-Rollet.

MARDI à la journée et DIMANCHE

Départ à 8h30 : Marche sportive, 18/20 km, dénivelé.

Les randonnées à la journée sont annoncées dans le programme trimestriel et sont publiées sur le présent site.

Elles nécessitent une inscription préalable auprès des accompagnateurs. En cas de mauvais temps, elles peuvent être annulées (annonce par courriel et sur le site).

Reprise des activités pour la saison 2016-2017

Lundi 19 septembre à 13h45, mardi 20 à 13h30 et mercredi 21 septembre 2016 à 13h30.

Contact et renseignements : lieu de départ sur la place de Partenstein et e-mail : marchthise@gmail.com

Inscriptions : pour les nouveaux adhérents jusqu’au 31 octobre 2016.

Joindre au bulletin d’adhésion :

  • 1 chèque de 20 euros représentant le montant de la cotisation 2015-2016 ;
  • 1 certificat médical d’aptitude à la pratique de la randonnée pédestre ou marche sportive ;
  • 4 enveloppes timbrées à votre adresse ou
  • 2 enveloppes timbrées pour les nouveaux adhérents qui ont une adresse courriel ou
  • 0 enveloppe pour les anciens qui ont une adresse courriel.

Toutes les balades sont établies en fonction de la météo et de la saison.

MARCHE NORDIQUE

Une nouvelle activité a démarré lors de la saison 2015-2016. Il s’agit d’une initiation à la marche nordique à raison d’une à deux heures hebdomadaires.

LUNDI : pour débutants.

VENDREDI : marche plus sportive.

Rendez-vous à 9h30 au parking des Grandes Baraques (Chailluz).

Accompagnateur : Roland Draussin.

[La marche nordique ou nordic walking qui vient de Finlande se développe dans tous les pays. C’est un sport de plein air qui consiste en une marche accélérée avec des bâtons de marche spécifiques. Elle s’adresse à tous. La dimension sport santé y est prépondérante – soulagement des articulations, renforcement musculaire en douceur, 80 à 90 % des muscles sont sollicités – renforcement du système respiratoire.

C’est une marche « technique ». La technique de base qui s’acquiert au fil des séances, consiste à synchroniser le mouvement naturel de la marche et du balancement des bras avec la propulsion sur es bâtons. Ce n’est ni une balade loisir ni une course, il n’y a pas d’objectif de compétition ou de vitesse. Chaque mouvement doit donc être exécuté du mieux possible pour en tirer de réels bénéfices tant sur le plan de la santé que du bien-être. Il ne s’agit pas d’aller plus vite mais d’allonger ses enjambées.]

Cette activité a débuté au sein du club March’en Thise en novembre 2015 . Il y a déjà eu 11 sorties durant la fin de l’année 2015 pour le plus grand bien des 13 pratiquants inscrits à cette activité. Les séances de marche nordique ont lieu le plus souvent les lundis ou vendredis matin dans la forêt de Chailluz toute proche, terrain idéal pour organiser de nombreux parcours et profiter pleinement des bienfaits en pleine nature. Chaque séance dure environ 1 heure et demie. Elle comprend les petits temps d’échauffements et d’étirements gymniques nécessaires.
Pour la pratique de la marche nordique, le choix des bâtons est primordial. Il doit être fait avec l’aide d’une personne compétente, les bâtons de randonnée ne conviennent pas.

Les adhérents qui sont intéressés par cette activité peuvent encore rejoindre le groupe. Merci de bien vouloir nous le faire savoir rapidement par courriel ou en communiquant vos coordonnées aux accompagnateurs. Attention, votre certificat médical devra bien spécifier également « marche nordique ».

Les sorties ont lieu le lundi matin de 9h30 à 11h30 (sauf par mauvais temps).

Rendez-vous parking des Grandes Baraques. Prêt de bâtons pour essayer.

Mercredi 28 juin 2017 : Barbecue de fin d ‘année

Rendez-vous à 17h place de Partenstein (vers la salle des Fêtes) pour une marche conviviale.

Comme chaque année, nous organisons la soirée BARBECUE aux Petites Baraques. Les conjoints sont cordialement invités.
Chacun apporte son pique-nique (saucisses, merguez, grillades, salade, dessert, boissons etc.) et ses couverts : assiette et verre.

Nous avons besoin de volontaires pour réserver la place aux Petites Baraques, préparer le barbecue  et jouer à la pétanque à partir de 14h30 (nous prévenir).

Les personnes qui ont du bois de chauffage en stock peuvent en apporter quelques bûches. Merci d’avance.

Rendez-vous à 18h30 aux Petites Baraques pour ceux qui viennent en voiture afin de participer à l’apéritif offert par March’en Thise.

En cas de grosse chaleur, la balade partira à l’orée de la forêt de Chailluz afin d’éviter la traversée de Thise.
Un véhicule pourra transporter vos sacs et tartes.

Merci de vous inscrire par mail : marchthise@gmail.com, ou sms : 07 81 46 94 15.

Randonnées à allure réduite de la FFRP

La Fédération Française de Randonnée Pédestre (FFRP) et le Comité Départemental de la Randonnée Pédestre du Doubs (CDRP25) organisent le samedi des randonnées à allure réduite, terrain peu accidenté qui s’adressent à des personnes qui souhaitent se mettre à la marche tranquillement, soit pour débuter, soit après une interruption. Ces randonnées s’adressent également à d’anciens randonneurs qui souhaitent réduire leur activité en raison de leur âge ou de leurs problèmes de santé. Pour y participer, il est nécessaire de prendre la licence FFRP et l’adhésion à March’enThise. Le programme sera communiqué à leur demande aux personnes intéressées.

Les mardis de l’URV — Randonnées estivales

Organisées et assurées par l’URV, ces randonnées, ouvertes à tout public, permettent de découvrir et de mettre en valeur les itinéraires entretenus et balisés par les associations et collectivités adhérentes. Circuits à la journée d’environ 15 km, de difficulté moyenne, et repas tiré du sac, à l’abri en cas de mauvais temps.

RANDONNÉE À LA JOURNÉE DU MARDI 6 SEPTEMBRE 2016

cropped-00_Avenir-de-Thise-logo-carré.jpg

RANDONNÉE À LA JOURNÉE DU MARDI 6 SEPTEMBRE 2016

LE BIZOT — LES TOURBIÈRES DE SEIGNE —

LE CHÂTEAU DE RÉAUMONT

Profil-Le Bizot

— Distance 17,945 km

Rendez-vous à 8h30 sur la place de Partenstein à Thise  ( parking du haut )

Sur place Le Bizot ( parking du cimetière ) 9h30 à 9h45.

Distance Thise —  le Bizot  : 65 km

Participation aux frais : 8 €

— Prévoir piquenique

— Météo : ensoleillé 15°/25° indice de confiance 2 (météo France)

— Responsable : Robert SOCIÉ
Tél. : 07 85 76 10 67

Bizot

Les ruines du château de Réaumont (1354)

Louis de Neuchâtel ne pouvait voir d’un bon œil la forteresse se dresser en face de Morteau. Il en demanda plusieurs fois la démolition. Pour toute réponse, Henri de Montfaucon, comte de Montbéliard, amassa des munitions de guerre à Réaumont.

Jacquant d’Estavayer, officier de Louis de Neuchâtel, étant parvenu à surprendre la sentinelle du château, y pénétra et égorgea le châtelain de Montfaucon. Le meurtrier fut condamné à faire le voyage en Terre Sainte.

Cette tragédie marqua le début de conflits sanglants. La forteresse de Réaumont fut détruite en 1639. L’invasion des Suédois correspond à la première destruction et la conquête française à l’arasement.

Open runner 6511761

RANDONNÉE À LA JOURNÉE DU MARDI 30 AOÛT 2016 ROUTELLE — VELESMES-ESSART — SAINT-VIT — ROSET-FLUANS

cropped-00_Avenir-de-Thise-logo-carré.jpg

RANDONNÉE À  LA JOURNÉE

DU MARDI 30 AOÛT 2016

ROUTELLE — VELESMES-ESSART —

SAINT-VIT — ROSET-FLUANS

Profil-topographique-Routelle

Profil de la rando

Distance : 17 km
Rendez-vous à Thise à 8h30 sur la place de Parstenstein (parking du haut).
Rendez-vous sur place à Routelle à 9h15, parking à droite de la mairie.
Distance Thise — Routelle : 26 km.
Participation aux frais : 3 euros.
Prévoir pique-nique.
Météo prévue : 16°/23°C — éclaircies.
Responsable : Jacques BONET
Tél : 06 83 49 79 12

chateau_roset-500

Le château de Roset-Fluans

Mentionné dès le début du XIIe siècle, le fief de Roset est morcelé et indivis.

Pris par les troupes de Mahaut d’Artois en 1305, le castel médiéval ne cesse de changer de propriétaires. En 1449, l’écuyer Rodolphe d’Orsans reconnaît tenir ses possessions de Roset en fief de Jean de Chalon, prince d’Orange. Vers 1500, il est déclaré désert par fortune de guerre.

En 1681, Jacques-Antoine de Belot d’Ollans s’en rend acquéreur pour 12 000 livres. Sa famille le reconstruit et le transforme sous sa forme actuelle.

En 1800, la famille Renouard de Bussières, qui possède un château à Arc-et-Senans achète celui de Roset pour s’y installer.

En 1907, le domaine passe par marrainage dans la famille Bonfils de Dumast.

Le caveau, aux armes des Bussières, se situe dans le cimetière entourant l’église et se trouvait autrefois dans l’enceinte du parc du château.

L’église Saint-Claude, construite en 1759 dans l’enceinte du château, fut abandonnée plus tard. La consécration de la construction d’un nouvel édifice de style grec a lieu le 6 mai 1842. Dans son manteau bleu, Saint Isidore accueille les visiteurs.

Le Moulin, établi en 1584 sur l’île de la Froidière et propriété du prince d’Orange, fut détruit et reconstruit en 1672. Il cesse son activité vers 1950.  Jusqu’à la fin du XIXe, le passage sur le Doubs s’effectuait avec un bac. Un pont suspendu le remplaça en 1897, mais il fut détruit en 1944. Le pont actuel date de 1951.

gravieres-de-st-Vit-500

La gravière de Saint-Vit

RANDONNÉE À LA JOURNÉE DU MARDI 23 AOÛT 2016

cropped-00_Avenir-de-Thise-logo-carré.jpg

RANDONNÉE À LA JOURNÉE DU MARDI 23 AOÛT 2016

Dole : Le Mont-Roland (9km) – La vieille ville (8km)

Distance : 17km – Dénivelé total : 300m

Mont-Roland-Profil

Rendez-vous à 8h30 sur la place de Parstenstein à Thise

(parking du haut)

ou à Dole – Le Mont Roland à 9h30.

Participation aux frais de transport : 10 euros

(Thise — Dole — Le Mont-Roland 65 km — Autoroute : 3,60€ * 2 = 7,20€)

Prévoir pique-nique et bonne humeur.

Responsables

Organisation : Jacques Bonet – Tél. : 06 83 49 79 12

Parcours randonnée : Guy Chabanne — Tél. : 06 84 83 14 01

Météo: ensoleillé – 14°C / 30°C

Consulter ce site et vos courriels le lundi soir pour annulation de la randonnée pour météo défavorable.

Dole_quartier_des_tanneurs-500

Openrunner

Mont-Roland : http://www.openrunner.com/index.php?id=5287929

Ville de Dole : http://www.openrunner.com/index.php?id=4421152

RANDONNÉE À LA JOURNÉE DU MARDI 16 AOÛT 2016

RANDONNÉE À LA JOURNÉE DU MARDI 16 AOÛT 2016

 LE LAC DE BOUVERANS — CASTEL VÉRON

LES TOURBIÈRES

Distance 15km — Dénivelé 235m

Rendez-vous à Thise place de Partenstein à 8h30

Sur place : parking de la salle des fêtes de Bouverans à 9 h30–9h45

Distance Thise-Bouverans : 73 km

Pontarlier—Houtaux — La Rivière Drugeon — Bouverans

Frais de transport : 8 euros

Itinéraire-Bouverans-500

Itinéraire de la rando

Prévoir pique-nique
La météo : ensoleillé 15/30°
Parcours ombragé
Responsable : Christiane MIDALI
Tel : 06 89 91 37 78

Lac-de-Bouverans-500

Le lac de Bouverans

Les aménagements du lac sont remarquables et méritent une randonnée courte pour découvrir toutes les informations sur la faune la flore et les tourbières en panneaux d’affichage.

Un article de l’Est Républicain paru le mercredi 10 août 2016 vient illustrer cette balade. (Info transmise par André Guyard)

Entre Bouverans et Bonnevaux,

petites vadrouilles et grands mystères

Des loups, des ruines et des frissons

Un lieu isolé, un promontoire escarpé, une nuit noire, une tempête de neige, une horde de loups, c’est Chatel Véron ! Vous aimez les petites vadrouilles où rôdent les grands mystères ? N’hésitez pas et venez ici sans crainte. Enfin, presque. Tenez-vous sur vos gardes, c’est entre Bouverans et Bonnevaux que vous allez connaître enfin le frisson de l’Histoire. Pour cela, laissez donc votre voiture sur le parking indiqué au bord de la route du lac et engagez-vous résolument sur le sentier qui serpente en légère montée entre les épicéas. Vous comptez environ deux cents pas et vous y êtes.

Une peur bleue

À votre droite, vous devinez des pierres dissimulées sous une végétation envahissante. Elles ne restent pas là par hasard, elles sont les derniers vestiges d’un fortin édifié au Moyen-Âge pour défendre l’entrée de la Chaux d’Arlier. Un seigneur l’habitait, qui dépendait de la suzeraineté du comte Jean de Chalon. Ah, ce seigneur, sans le vouloir, il est entré dans la mémoire collective… et les loups avec !

Voilà t’y pas qu’un soir de tempête de neige, ledit seigneur rentre chez lui. On ignore s’il tenait une loupiote à la main et s’il y avait déjà une bonne flambée dans l’âtre. Ce qu’il y a de sûr, c’est qu’il a tout à coup la peur de sa vie. Une peur bleue. Drôle de couleur pour une météo neigeuse, direz-vous. Il n’empêche, les événements se bousculent, il est assailli par une horde de loups affamés. Ni une, ni deux, il invoque la Vierge pour son salut, il lui promet une chapelle, le miracle réussit, les loups deviennent des agneaux.

Que voulez-vous qu’il fît ensuite, notre seigneur ? Il tint parole et fit bâtir une chapelle dédiée à Marie, juste en face de son fortin que l’usure des siècles a réduit à ces pierres que vous voyez. Quant au promontoire, là, derrière vous, il est devenu un superbe belvédère sur le marais du Varot, le lac et la tourbière bombée.

Et les loups ? Rôdent-ils encore dans les parages ? N’est-ce pas l’homme qui est devenu un loup pour l’homme aujourd’hui ?

RANDONNÉE A LA JOURNÉE DU JEUDI 11 Août 2016 : GORGES DE LA POËTA-RAISSE

RANDONNÉE À LA JOURNÉE

DU JEUDI 11 Août 2016

GORGES DE LA POËTA-RAISSE

 

Distance de la randonnée : ~16km – Dénivelé :  ~750m

sticker-8h-horaire-200Rendez-vous à 8h00,

place de Parstenstein à Thise (parking du haut)

En raison des mauvaises conditions météorologiques annoncées pour le mardi 9 août,  la randonnée est reportée au jeudi 11 août

 

Sur place à Môtiers – Suisse à 9h30 sur le parking (voir plan ci-dessous) :

Carte-Poeta-Raisse-500

Distance Thise – Môtiers : 90 km (Thise — Étalans — Nods — Pontarlier — La Cluse et Mijoux —FRONTIÈRE : Verrières de Joux —Môtiers)

Participation aux frais de transport : 11 euros

Prévoir pique-nique et bonne humeur pour contrer les caprices éventuels de la météo.

N’oubliez pas une pièce d’identité.

Responsables :

Organisation : Jacques Bonet – Tél. : 06 83 49 79 12

Parcours randonnée : Guy Chabanne  – Tél. : 06 84 83 14 01

Poeta-Raisse-image-500

Openrunner : 5477747

 

MARDI DU TERROIR : MARCHÉ DE PRODUCTEURS ET D’ARTISANS À LA MAISON FORTE DE SORANS LE 9 AOÛT 2016

MARDI DU TERROIR : MARCHÉ DE PRODUCTEURS ET D’ARTISANS À LA MAISON FORTE DE SORANS LE 9 AOÛT 2016

Une invitation de l’Office de tourisme au Pays des 7 Rivières.

Amateurs de jolies choses et de bons produits, le rendez-vous est fixé à 5 minutes de Rioz et 15 minutes de Besançon : à Sorans-les-Breurey. Un marché de producteurs et d’artisans de 40 exposants sera installé dans un site d’exception : l’enceinte de la Maison Forte de Sorans. Ce marché sera couplé à la visite commentée du lieu — d’ordinaire fermé au public — à une animation cancoillotte, des démonstrations de forge et des balades en calèche (offertes).

Avec une installation de barbecue et de tables, vous pourrez déguster les produits achetés sur place : convivialité assurée ! Nous vous offrirons une gaufre cuite au fourneau ancien, le spectacle est garanti … Avec aussi quelques voitures anciennes : les 403 de Filain seront de sortie…

Retrouvez toute l’info sur notre site web et notre Facebook.

Lucie LAMBOLEY
Office de tourisme au Pays des 7 Rivières
Maison de Pays – Place du Souvenir français
70190 RIOZ
Tél. 03 84 91 84 98 / 06 73 77 71 30
www.tourisme7rivieres.fr

Marche autour de Thise et tirage des rois

March'enThise-Logo.jpg

Marche autour de Thise

et tirage des rois

Article rédigé par © André Guyard

Respectant une tradition désormais bien établie, March’en Thise rassemble ses adhérents un dimanche en janvier pour le tirage de la galette des rois. Les agapes sont précédées par une marche autour de la bourgade et sont suivies de la projection des différents diaporamas illustrant balades et séjours effectués au cours de l’année par les randonneurs de la section.

En ce début janvier, malgré une pluie tenace, une bonne trentaine de marcheurs ont affronté les éléments en effectuant une virée armés de capes et de parapluies en guise d’épées.

March'en-Thise_2016-01-10-450.jpg Une balade sous une canopée de parapluies et de capuchons

© André Guyard (cliquer sur la photo pour l’agrandir)

De retour à la salle de l’Amitié, tous se retrouvèrent pour sacrifier au rite de la fève.

Découverte du Béarn et du Pays basque

March'enThise-Logo.jpg

Découverte du Béarn et du Pays basque

Article rédigé par © André Guyard

Accompagnés par deux guides avertis, une quarantaine de marcheurs thisiens ont parcouru durant une semaine de septembre quelques villes et villages béarnais typiques avec leurs maisons anciennes aux toits de lauzes et aux clefs de voûte sculptées.

00-Bielle-2015-450_01Montage de toute une panoplie de clefs de voûte sculptées

Montage © André Guyard

 Les randonneurs ont visité le château de Pau cher à Henri IV et admiré une collection de tapisseries anciennes incomparables.

01-Pau-2015-Château-450.jpgLe château de Pau

Cliché © André Guyard

01-Pau-2015-tapisserie-450.jpgDe magnifiques tapisseries dans le château de Pau

Cliché © André Guyard

À Nay, ils ont essayé une collection de bérets béarnais ; à Lourdes ils se sont recueillis au sanctuaire de la grotte. Ils se sont extasiés devant les draperies, stalagmites et stalactites des grottes de Bétharam. Les plus gourmands ont dégusté des vins de Jurançon, goûté aux fromages locaux dans une bergerie. Les marcheurs se sont élancés dans les sentiers pyrénéens et assisté au passage à la transhumance des troupeaux descendant des estives.

12-Musée-du-béret-2015-450.jpgAu musée du béret de Nay

Cliché montage © André Guyard

02-Lourdes-2015-450.jpgLa basilique de Lourdes

Cliché © André Guyard

03-Betharam-2015-450.jpgUn aperçu de la grotte de Bétharam

Cliché © André Guyard

09-Bergerie-2015-450.jpgContentes de voir les visiteurs

Cliché © André Guyard

07-Plateau-du-Bénou-2015-450.jpgLes Pyrénées chantent au vent d’Espagne

Cliché © Accompagnateur

07-Plateau-du-Bénou-Cromlech-450.jpgCercle de pierres (Cromlech) sur le plateau du Bénou

Cliché © André Guyard

11-Transhumance-2015-450.jpgDescente des estives

Cliché © André Guyard

 Un petit tour en bateau le long de la côte sauvage les a conduits de Saint-Jean de Luz à la frontière espagnole. Le petit train d’Artouste — le plus haute d’Europe — les a transportés à 2000 m d’altitude. Pas chaud là-haut !

04-Biarritz-450.jpgL’Atlantique à Biarritz

Cliché © André Guyard

 Au col du Pourtalet, ils ont aperçu quelques marmottes, de grands vols de vautours fauves, un gypaète barbu, mais pas d’isards… Malgré tout, ça fait beaucoup d’images capturées par les objectifs de chacun !

Vautour-fauve_450.jpgVautour fauve au sol

Cliché © André Guyard

13-Marmotte-des-Pyrénées-450.jpgMarmotte des Pyrénées

Cliché © André Guyard

Les marcheurs thisiens sur les traces des maquisards du Vercors

March'enThise-Logo.jpgLes marcheurs thisiens sur

les traces des maquisards du Vercors

Texte originel : March'en Thise
Revu et corrigé par © André Guyard

Arpenté à petits pas ou à grandes enjambées, le Vercors est une terre propice à la pratique de la randonnée pédestre, offrant plus de 3000 km de sentiers balisés avec des paysages très divers.

Plus modestement, les 26 randonneurs de March’en Thise se sont contentés d’en parcourir une bonne centaine entre le 13 et le 20 juin 2015 accompagnés par deux guides régionaux très compétents en suivant les traces des maquisards du Vercors.

Col-de-la-Chaux-450.jpgAscension du Col de Lachau dans la prairie alpine

Cliché March’en Thise — Légende © André Guyard

Sur le plateau, le regard ne s’ennuie jamais, balayant d’innombrables  perspectives complexes, tant sur les contreforts du massif que sur les vastes hauts plateaux. De sorte que, chaque jour, les marcheurs découvraient de nouveaux panoramas depuis les nombreux belvédères qui jalonnaient le parcours.

Crêtes-de-Vassieux-(5)-450.jpgLes crêtes de Vassieux et leur relief tourmenté

Cliché March’en Thise — Légende © André Guyard

 

Crêtes-de-Vassieux-(9-450).jpgFormations karstiques sur les crêtes de Vassieux

Cliché March’en Thise — Légende © André Guyard

 

L’apogée du séjour a été l’ascension du Grand Veymont, point culminant (2341 m) du massif du Vercors par le groupe 1 : 950 m de dénivelé. Le groupe 2, moins « casse-cou » est monté au Pas des Chattons (seulement 1827 m et 500 m de dénivelé) à travers une pelouse alpine et de superbes forêts de pins à crochet, en longeant des falaises et traversant de superbes prairies fleuries multicolores.

Grand-Veymont-(2)-450.jpgEn marche en vue du Grand Veymont

Cliché March’en Thise — Légende © André Guyard

Chaque jour, les randonneurs émerveillés ont pu admirer la grande diversité de la flore montagnarde en particulier des orchidées et de la faune comme des bouquetins, chamois, chocards sans oublier les marmottes…

Bouquetin-juvénile-Grand-Veymont-(22)-450.jpgUn bouquetin juvénile peu farouche

Cliché March’en Thise — Légende André © Guyard

Chamois-450.jpgCouple de chamois (femelle en haut, mâle en bas)

Légende et cliché © André Guyard

Marmote-450.jpgMarmotte des Alpes

Légende et cliché © André Guyard

Chocard_450.jpgChocards à bec jaune

Légende et cliché © André Guyard

Les marcheurs ont suivi avec intérêt les explications des accompagnateurs concernant les maquisards du Vercors et ont pris le temps de visiter le mémorial qui leur est dédié. Une œuvre à l’architecture imposante qui évoque l’image du Vercors forteresse, mais aussi ses falaises calcaires et les heures sombres du maquis. Respectant le paysage, le bâtiment s’encastre dans le terrain en suivant les courbes de niveau et se dissimulant sous son toit végétalisé.

Mémorial-Résistance-Vassieux-450.jpgLe mémorial du Site National Historique de la Résistance en Vercors situé sur la commune de Vassieux-en-Vercors

Cliché DR

Chaque soir, les randonneurs partageaient un moment convivial (compte-rendu de la journée et organisation de la balade du lendemain) avant de profiter du repas et des animations proposées par le village vacances.

Le Tour du Beaufortain

March'enThise-Logo.jpgLe Tour du Beaufortain

 Fin juillet, huit intrépides randonneurs thisiens se sont lancé dans un treck d’une semaine par étapes de 6 à 9 heures, de refuge en refuge dans le massif du Beaufortain. Ils nous racontent leur parcours (voir l’itinéraire du treck ci-dessous).

Article rédigé par Noël David

01_Tour-du-Beaufortain_Carte-450.jpgItinéraire du treck et les différentes étapes

Le Beaufortain attire les adeptes de la randonnée pour ses somptueux paysages très verdoyants, sa multitude de chalets disséminés dans la montagne, ses alpages, ses nombreux troupeaux (de races Tarine et Abondance : Beaufort obligeet surtout pour le massif du Mont Blanc qui est visible une bonne partie du tour lorsque le temps le permet, hélas pas pour nous ! Et l’emblématique Pierra Menta, étonnant obélisque de pierre facilement repérable de loin.

02_massif-Mont-Blanc-450.jpgLes différents reliefs du massif du Mont Blanc

Cliché © Noël David

03-pierra-menta-450.jpgLa Pierra Menta, obélisque visible de loin

Cliché © Noël David

Mercredi 23 juillet : Regroupement au refuge de Lachat situé sur la Commune de Crest-Voland à proximité du Col des Saisies et transfert des voitures au-dessus de Moliessoulaz terme de la randonnée. Le gîte de Moliessoulaz n’ayant pu nous accueillir, le dernier hébergement se fera au gîte des Charmettes à Arêches.

05Pierra-Menat-e-tlac-de-la-Griotte-450.jpgLe lac de la Griotte.  En arrière-plan émerge la Pierra Menta

Cliché © Noël David

04-450.jpgVue du col de Véry : au pied du Mont de Vorès, le refuge de la Croix de Pierre Cliché © Noël David

05Pierra-Menta-et-lac-de-la-Griotte-450.jpgVue du col du Joly : la retenue de la Girotte Cliché © Noël David

Jeudi 24 juillet : Refuge de Lachat (1556 m) – Refuge de Roselette (1871 m)

Temps couvert (il a plu la nuit). Le massif du Mont Blanc sera aux abonnés absents toute la journée. Départ de Lachat pour  l’ascension du Chard du Beurre (1889 m), puis une légère descente jusqu’au col de la Lézette et parcours de la route des crêtes jusqu’au col de Véry (1962 m). Pause casse-croûte et pour l’après-midi, un long sentier en balcon, rendu pénible parce que très boueux, pour rejoindre le col du Joly (1989 m) avec en prime un gros orage. Le refuge de Roselette (pour 2 nuits) sera le bienvenu après 23 km et 8 heures et demie  de marche, 780 m de positif et 450 m de négatif.

Vendredi 25 juillet  : Variante au-dessus des Contamines

Pour cette variante, nous avons fait le bon choix. Magnifique journée. Le soleil inonde le massif du Mont Blanc. Retour au col du Joly dans un cadre de verdure, celui du domaine skiable des Contamines, puis ascension  de l’Aiguille Croche  (2487 m). Au sommet un panorama grandiose s’ouvre à nos yeux : le massif du Mont Blanc, la crête du Mont Joly, Megève, la vallée du Beaufortain. On ne se pressera pas pour regagner le refuge. Ce sera la plus belle journée de notre rando. 650 m en positif et négatif.

02_Massif-du-Mont-Blanc2-450.jpgVue splendide sur le Massif du Mont Blanc

Cliché © Noël David

06-vue-du-Mont-Blanc-450.jpg

Cliché © Noël David

07-Crête-du-Mont-Joly-450.jpgLa crête du Mont Joly Cliché © Noël David

08-Vallée-du-Beaufortain-450.jpgAu-dessus de Megève Cliché © Noël David

09-vallée-du-Beaufortain-450.jpgVallée du Beaufortain Cliché © Noël David

Samedi 26 juillet : Refuge de Roselette (1871 m) – Refuge de La Lai (1818 m)

Temps maussade, plafond nuageux très bas et pluie pour débuter l’étape. Après une heure de marche jusqu’à la Balme, on rejoint les GR réputés : le GR5 et le GR du Tour du Mont Blanc. Autant dire que l’on aura de la compagnie pour gravir les cols du Bonhomme (2329) et de la Croix du Bonhomme (2433 m). Le peu de visibilité ne nous permettra pas d’admirer dans la superbe  traversée en balcon les panoramas, le lac de la Gittaz et  l’impressionnante crête des Gittes ; l’ascension de cette dernière sera au menu de l’après-midi.

010-Ascension-du-col-du-Bonhomme-450.jpgAscension du col du Bonhomme Cliché © Noël David

Après une restauration bien méritée et au chaud, au refuge de la Croix du Bonhomme, nous prenons la direction du refuge de La Lai en quittant le GR du Tour du Mont Blanc. Devant nous se dresse la majestueuse crête des Gittes… et… Oh miracle !  Le ciel s’éclaircit, un panorama saisissant s’ouvre à nos yeux.

011-Refuge-du-col-de-la-Croix-du-Bonomme-et-crête-des-Gittes-450.jpgRefuge du col de la Croix du Bonhomme et crête des Gittes

Cliché © Noël David

012-Crête-des-Gittes-450.jpgLa vertigineuse crête des Gittes, ancien chemin militaire

Cliché © Noël David

Cette traversée restera un moment fort de notre randonnée. La descente au refuge de la Lai s’effectue dans les alpages. Ce refuge est situé sur la route de Bourg-St-Maurice entre la retenue de Roselend et le Cormet de Roselend. Une originalité nous attend : nous passerons la nuit dans une iourte. Journée chargée :  930 m en positif, 980 m en négatif et 9 h de marche.

Dimanche 27 juillet : Refuge de La Lai (1818 m) – Refuge de la Coire (2059 m)

 Beau temps. Départ dans les pâturages sur un sentier parallèle au lac de Roselend.

013-Lac-de-Roselend-450.jpgLe lac de Roselend Cliché © Noël David

De belles vues sur le Beaufortain en particulier sur le versant des Saisies, mais pas de Mont Blanc visible. Puis c’est la montée au Presset sous la mythique Pierra Menta (2714 m), énorme éperon en forme de dent (120 m de paroi verticale) au sommet d’une arrête rocheuse qui sépare le Beaufortain et la Tarentaise.

14-La-Pierra-Menta-450.jpgLa Pierra Menta Cliché © Noël David

Au Presset, nous quittons le GR5 et nous nous dirigeons vers le col du Coin, sans regret pour la Pierra Menta car elle a disparu dans des nuages d’altitude. Du col du Coin au refuge de la Coire, nous faisons une petite incursion dans la Tarentaise. La station de la Plagne, la piste de bobsleigh sont bien visibles. Journée agréable et beaucoup de randonneurs en famille : c’est  dimanche. 7 heures et demie de marche pour 850 m de positif et 610 m de négatif.

15-La-Tarentaise-450.jpgLa Tarentaise Cliché © Noël David

Lundi 28 juillet : Refuge de la Coire (2059 m) – Refuge des Arolles (1908 m)

Le soleil n’est pas au rendez-vous. Du Cormet d’Arêches (2109), à quelques mètres de la Coire nous sommes de retour dans le Beaufortain. Pour commencer, c’est une longue descente jusqu’au lac St-Guérin (1559 m).

16-Lac-de-St-Guérin-et-tête-de-Cuvy-450.jpg Lac de St-Guérin et tête de Cuvy Cliché © Noël David

17-Lac-de-St-Guérin-450.jpgLac de St-Guérin Cliché © Noël David

Une bonne surprise nous attend : une passerelle toute récente nous évite le contournement du lac. Puis c’est la montée au Chalet de l’Alpe et la Tête de Cuvy (1991 m). Aucune vue sur le massif du Mont Blanc : le géant des Alpes s’est masqué avec le ciel qui s’est assombri.

18-la-Passerelle-450.jpgLa passerelle sur le lac de St-Guérin Cliché © Noël David

19-Le-Cormet-d'Arêches-450.jpgLe Cormet d’Arêches Cliché © Noël David

Nous parviendrons au Refuge Les Arolles avec l’arrivée de la pluie. 7 heures et demie de marche, 550 m de positif et 700 m de négatif.

Mardi 29 juillet : Refuge Les Arolles (1908) – Les Chappes Moliessoulaz (1508 m)

Journée pluie… 5 heures sous la pluie… Mais c’est plein d’entrain que nous prenons le départ  (la pluie du matin n’effraie pas le pélerin)…  Et il y a plus mal loti ; pour nous c’est la dernière journée, mais que dire des compères randonneurs, qui demain, repartiront les  godasses gorgées d’eau et les vêtements humides ; on pense à eux.

20-Col-des-Bathies-450.jpgSur le sentier du col de la Bathie Cliché © Noël David

Dans le brouillard, sous la pluie, nous avons maintenu le cap : col de la Bathie (1889 m), col des Lacs (2250 m), une descente au Chalet de l’Aulp de Tours (1906 m) puis une remontée à la Roche Pourrie (2050 m) avant la plongée sur les Chappes (1508 m), pour retrouver les voitures et se mettre au sec.

Le Tour du Beaufortain s’achève et la journée se terminera à Arêches, petite station sympa que l’on découvrira… sous le soleil.

21-Arêches-450.jpgArêches Cliché © Noël David

Mercredi 30 juillet : Retour à Thise.

Ce Tour du Beaufortain restera un bon cru même si les panoramas espérés n’ont pas toujours été au rendez-vous. Quant aux caprices du  ciel, ils nous ont plutôt épargnés.

March’en Thise au cœur de la Provence

March'enThise-Logo.jpgMarch’en Thise

au cœur de la Provence

Tous les ans, March’ en Thise organise au début de l’été une semaine de randonnée en moyenne montagne. Cette année, la section a choisi la région du Mont Ventoux au cœur de la Provence. Le groupe était hébergé au centre de vacances Les Florans situé dans le village de Bedoin (Vaucluse).

Les marcheurs ont d’abord gravi la silhouette massive du Mont Ventoux souvent visité par le Tour de France et escaladé par d’innombrables cyclistes.

Ventoux-1910m-450.jpgLe mont Ventoux surplombe les vignes et les genêts

 Ils ont découvert avec ravissement les Dentelles de Montmirail, une chaîne de montagne de huit kilomètres de long dont le point culminant est la crête de Saint-Amand, haute de 730 mètres et qui marque la limite occidentale des Baronnies.

Dentelles-de-Montmirail_01-450.jpgLes Dentelles de Montmirail au profil déchiqueté

Gigondas-dentelles-de-Montmirail_03-450.jpgLe maquis à l’assaut des calcaires des Dentelles de Montmirail

Dentelles-de-Montmirail_02-450.jpgLes randonneurs thisiens à l’assaut des Dentelles de Montmirail

 Les Dentelles surplombent les villages de Gigondas et de Vacqueras situés au cœur de l’appellation Côtes-du-Rhône et réputés pour la qualité de leurs vins très appréciés par les œnotouristes thisiens.

Gigondas_01-450.jpgLes ruines de son château dominent le village de Gigondas

Gigondas-Église_450.jpgL’église de Gigondas veille sur des maisons provençales typiques

Le massif des Baronnies, une moyenne montagne calcaire comporte des sommets d’altitude comprise entre 1 000 et 1 600 m encadrés de petites vallées parfois creusées en gorges. L’ensemble crée un relief très compartimenté. Les randonneurs se sont faufilés entre champs de lavande, sapins, chênes verts et chênes pubescents et ont découvert de nombreuses espèces d’orchidées dont le Sabot de Vénus qui se cache sous les hêtres. Les pelouses d’altitude se colorent de gentianes de Koch et d’hélianthèmes et sont parcourues par les chamois.

Buis-les-Baronnies-450.jpgBuis en Baronnies

La semaine s’est poursuivie avec une excursion dans les gorges du Toulourenc, une rivière qui sinue selon les combes descendant de la montagne et qui a creusé de profondes gorges atteignant parfois 100 mètres. La gorge aval appelée estrechon (à cause de son étroitesse) ne dépasse pas par endroits 1,50 mètre de largeur et a une longueur de 3 kilomètres, de Notre-Dame des Anges à Veaux. En amont du hameau, après un autre estrechon un effondrement de blocs occupe le lit de la rivière.

Gorges-du-Toulourenc-450.jpgLes gorges du Toulourenc : une occasion de prendre un bain de pied

En résumé, une semaine agréable ensoleillée avec une chaleur assez importante l’après-midi. Heureusement, pour se rafraîchir les randonneurs ont pu profiter de la piscine du centre de vacances et… du Côtes-du-Rhône.

March'en-Thise-bedoin-juin-2014-450.jpgUn groupe de randonneurs satisfait de son séjour en Provence

Une randonnée à Malte

avenir de thise,associations,thise,doubs,franche-comté,massif jurassien,culture,sport,randonnées,écriture,basket-ball,collectionneurs,canoë,kayak,rafting,canyoning,couture,football

Une randonnée à Malte

Article rédigé par Jean Aubertin

Du 8 au 15 mai 2014, 13 randonneurs de l’Avenir de Thise ont découvert l’île de Malte. L’approche aérienne au sud de la Sicile dévoile quatre îles découpées dans la Grande Bleue : Malte, Gozo, Comino et Cominotto.

Malte-situation-450.jpgMalte : quatre îles minuscules au sud de la Sicile ©Google

Sous un soleil radieux, ils ont sillonné successivement les trois premières îles : Malte, Gozo et Comino avec leurs falaises coiffées, leurs cultures suspendues, leurs criques abritant des hameaux de pêcheurs et leurs plages où l’eau s’irise de couleurs transparentes.

Malte-Carte-légendes-450.jpgL’Archipel maltais © Google

Ces îles ont vu se succéder les grandes civilisations et un patrimoine exemplaire y est conservé : des plus vieux sites mégalithiques aux fortifications et bâtiments fastueux des grands maîtres de l’Ordre, Malte offre un voyage à travers l’histoire des hommes dans un décor grandiose de Méditerranée.

Mdina-sur-son-promontoire-450.jpgMdina sur son promontoire cliché DR

Les marcheurs ont découvert Mdina, l’ancienne capitale fortifiée, juchée sur un promontoire. Mdina constitue un lieu d’expression des civilisations anciennes — grecque, romaine (arrivée de saint Paul, christianisation) puis arabe et normande —. Mdina est aussi la ville des familles les plus nobles de l’archipel. À l’intérieur de ses remparts, en parcourant les ruelles ombragées, on trouve nombre de palais, couvents, églises et la cathédrale Saint-Paul.

mdina-Cathédrale-St-Paul-450.jpgMdina : cathédrale St-Paul cliché DR

La rando se poursuit par la visite de temples mégalithiques au cours d’une randonnée côtière, où le jaune[1] des roches côtoie le bleu de la mer.

1.Calcaire-à-globigérines-450.jpgDes roches calcaires jaunes à globigérines © J. Aubertin

La Valette est la capitale actuelle. Elle se distingue par ses fortifications, ses musées, ses églises baroques et ses palais fastueux à l’abri derrière des fortifications gigantesques. On croit revivre l’épopée des chevaliers de l’ordre de Saint-Jean de Jérusalem marquée par l’assaut des troupes de Soliman le Magnifique. Détours dans les petites ruelles typiques où le linge sèche entre les façades, parcours le long de grandes avenues bordées de bow windows pour finir au centre-ville. Visite de la cathédrale Saint-Jean et de son musée qui renferment des œuvres d’art exceptionnelles du Caravage ou de Mattia Preti, ainsi que les mausolées des grands maîtres hospitaliers. Visite du théâtre Manoel, de l’hôpital des Chevaliers (le plus moderne au XVIIe siècle), du palais des grands maîtres, du Musée archéologique pour contempler les mystérieuses statuettes découvertes dans les temples mégalithiques.

la-valette-malte-450.jpg

Le port de la Valette cliché DR

Une courte traversée en bateau emmène les randonneurs dans l’île de Gozo. Les pêcheurs réparent les filets de pêche ou repeignent leurs barques colorées. Étonnement devant de somptueuses arches de pierre, de petits ports… Sur la côte nord-ouest, découverte de grottes marines, de surprenantes salines creusées dans le calcaire. Et toujours la mer bleue, partout présente et toujours recommencée.

3.Falaises-450.jpg

Le sentier serpente au bord de la falaise © J. Aubertin

En définitive, des randonneurs contents : Malte leur a offert un voyage à travers l’histoire des hommes dans un décor grandiose de Méditerranée. Malte la baroque et Gozo la minérale, voilà une destination idéale pour un compromis entre découverte et randonnée.

2.Falaises-450.jpgUne île en jaune et bleu © J. Aubertin


[1] Ce calcaire jaune doit son existence à des Globigérines. Ces animaux unicellulaires (Protozoaires) appartiennent à l’ordre des Foraminifères. Ce sont des organismes surtout marins, libres ou fixés, protégés par une coquille ou test calcaire de taille inférieure au quart de mm. Ce test est composé d’une ou plusieurs loges communiquant entre elles et avec l’extérieur par des ouvertures. L’abondance de leurs tests dans les sédiments marins forme une boue qui va se pétrifier pour donner naissance à ces roches calcaires jaunes caractéristiques. L’étude des Foraminifères constitue la branche principale de la micropaléontologie, dont l’utilisation, en géologie appliquée notamment, s’est révélée très féconde. (note de André Guyard).

Balade dans la vallée de l’Audeux

March'enThise-Logo.jpgBalade dans la vallée de l’Audeux

Article rédigé par Mady Prothe

Le 13 avril 2014, les randonneurs de March’en Thise ont effectué une balade initiée et préparée par Jacques Bonet et Brigitte Parmentier empruntant approximativement le cours de l’Audeux, entre l’Abbaye de la Grâce-Dieu et l’église romane de Leugney.

Le soleil de ce printemps exceptionnellement chaud les a accompagnés toute la journée. Les photos ci-dessous font partie d’un diaporama concocté par Mady Prothe.

Grâce-Dieu_01-450.jpgL’Abbaye de la Grâce-Dieu Cliché © Mady Prothe

Grâce-Dieu_02-450.jpgItinéraire de la balade Cliché © Mady Prothe

Grâce-Dieu_03-450.jpgL’Abbaye de la Grâce-Dieu Cliché © Mady Prothe

Grâce-Dieu_04-450.jpg

Cliché © Mady Prothe

Grâce-Dieu_06-450.jpgRencontre avec des Montbéliardes intriguées par le troupeau des visiteurs Cliché © Mady Prothe

Grâce-Dieu_07-450.jpg

Cliché © Mady Prothe

Grâce-Dieu_08-450.jpg

Cliché © Mady Prothe

Grâce-Dieu_09-450.jpgLa balade des pissenlits Cliché © Mady Prothe

Grâce-Dieu_12-450.jpgLa fontaine près de Bremondans Cliché © Mady Prothe

Grâce-Dieu_13-450.jpg

Cliché © Mady Prothe

Grâce-Dieu_14-450.jpgLa traditionnelle photo de groupe Cliché © Mady Prothe

Grâce-Dieu_11-450.jpg

Cliché © Mady Prothe

Grâce-Dieu_15-450.jpgÉglise romane de Leugney Cliché © Mady Prothe

Grâce-Dieu_16-450.jpgÉglise romane de Leugney. Le clocher Cliché © Mady Prothe

Grâce-Dieu_17-450.jpgÉglise romane de Leugney. Le porche Cliché © Mady Prothe

Grâce-Dieu_18-450.jpgÉglise romane de Leugney. Le pique nique Cliché © Mady Prothe


Grâce-Dieu_19-450.jpgÉglise romane de Leugney. Le gros pique nique (1)

Cliché © Mady Prothe

Grâce-Dieu_20-450.jpgÉglise romane de Leugney. Le pique nique (2)

Cliché © Mady Prothe

Grâce-Dieu_21-450.jpgÉglise romane de Leugney. Le pique nique bien arrosé par Jacques

Cliché © Mady Prothe

Grâce-Dieu_23-450.jpgL’Audeux Cliché © Mady Prothe

Grâce-Dieu_24-450.jpg

Cliché © Mady Prothe

Grâce-Dieu_25-450.jpgUn passage délicat Cliché © Mady Prothe

Grâce-Dieu_26-450.jpgUne petite pause après 18 km Cliché © Mady Prothe

Grâce-Dieu_28-450.jpg

Cliché © Mady Prothe

Grâce-Dieu_29-450.jpg

Cliché © Mady Prothe

Renouvellement du bureau

March'enThise-Logo.jpgMarch’en Thise : communiqué

Article rédigé par © André Guyard

Selon la décision prise en Assemblée Générale, les inscriptions sont closes chaque année le 30 novembre.

N’oubliez pas de donner votre certificat médical.

Renouvellement du bureau

Lors de la réunion de bureau du 11 décembre 2013, ont été élues :

  • présidente : Annie BENIER-ROLLET,
  • secrétaire : Monique BOURIOT,
  • trésorière : Denise MILLET,
  • trésorière adjointe : Marie-Odile BAVEREL.

Autres membres : Jean AUBERTIN, Édith BEBIEN, Denis BONFILS, Alfred BOURGEOIS, André DA RIVA, Marie-Pierre PETITOT, Guy VALLET.

Un séjour à Sète

guy-claude anguenot,atelier d'expression écrite,thise,avenir de thiseMarch'enThise-Logo.jpgAtelier d’expression écrite

March’en Thise : un membre de l’atelier d’écriture raconte le séjour à Sète

Article rédigé par Jean Malenfer

Du 8 au 15 septembre, nous venons de passer une semaine en Languedoc-Roussillon – à Sète précisément – dans le cadre d’un séjour organisé par March’en Thise, le club de marche de l’Avenir. Nous étions confortablement logés dans un « village-vacances » en bordure de mer. Les pavillons étaient situés dans un immense parc planté de majestueux et centenaires pins parasols. Pour éviter les  traversées de rues toujours dangereuses dans une ville en perpétuel mouvement, nous empruntions un passage souterrain nous permettant d’accéder directement à la plage.

march'en thise,sète,mont saint-clair,camargue,étang de thau,st-guilhem-le-désert,abbaye de gellone,pic st-loup,cirque de mourèze,lac de salagou,cathédrale st-nazaire de béziers,écluses de foncéranes,abbaye st-félix de montceau,aigues-mortesSète vue du Mont Saint-Clair Cliché © Jean Malenfer

 

Le premier jour, pour chauffer les mollets sans doute, nous parcourons 18 kilomètres autour de la ville, en passant par l’inévitable Mont Saint-Clair. Le site offre une superbe vue sur la cité, avec la Méditerranée au sud, et l’étang de Thau côté nord. La descente s’avère très difficile, car nous devons emprunter l’escalier aux 400 marches, en général très hautes, et surtout irrégulières.

march'en thise,sète,mont saint-clair,camargue,étang de thau,st-guilhem-le-désert,abbaye de gellone,pic st-loup,cirque de mourèze,lac de salagou,cathédrale st-nazaire de béziers,écluses de foncéranes,abbaye st-félix de montceau,aigues-mortesSaint-Guilhelm-le-Désert Cliché © Jean Malenfer

 

Le lendemain, nous nous dirigeons sur St-Guilhem-le-Désert, pittoresque bourgade médiévale aux venelles étroites, où nous visitons l’Abbaye de Gellone. Sur la place centrale, un platane de 158 ans s’impose, avec son tronc de 6 mètres de circonférence !… Le village est entouré de garrigues, de gorges, de grottes et de montagnes formées de rochers abrupts. Nous grimpons par un chemin muletier parsemé de cailloux, et découvrons au fur et à mesure de notre ascension de magnifiques paysages : ainsi, nous observons en arrière-plan les Pyrénées à l’ouest, ainsi que le Pic St-Loup et le Mont Ventoux dans la direction de Montpellier.

march'en thise,sète,mont saint-clair,camargue,étang de thau,st-guilhem-le-désert,abbaye de gellone,pic st-loup,cirque de mourèze,lac de salagou,cathédrale st-nazaire de béziers,écluses de foncéranes,abbaye st-félix de montceau,aigues-mortesSaint-Guilhelm-le-Désert Cliché © Jean Malenfer

 

Le troisième jour – puisque les mollets sont chauffés à blanc – nous gravissons le cirque de Mourèze. Certains d’entre nous souffrent, car la pente est forte, et les roches qui servent fréquemment d’escaliers sont difficiles à enjamber. Nous sommes en plein soleil, et devons sans cesse nous désaltérer.

march'en thise,sète,mont saint-clair,camargue,étang de thau,st-guilhem-le-désert,abbaye de gellone,pic st-loup,cirque de mourèze,lac de salagou,cathédrale st-nazaire de béziers,écluses de foncéranes,abbaye st-félix de montceau,aigues-mortesMourèze Cliché © Jean Malenfer

 

Après 3 heures et 56 minutes d’efforts soutenus, nous touchons au but. Quelques mètres encore sur la crête, en luttant contre le vent violent, et là c’est le summum, l’apogée de notre séjour. Notre guide est fier de lui, car tous, nous applaudissons, béats d’admiration devant une vue superbe sur les vallées, le lac de Salagou et ses berges rouges, majestueuse retenue d’eau.

march'en thise,sète,mont saint-clair,camargue,étang de thau,st-guilhem-le-désert,abbaye de gellone,pic st-loup,cirque de mourèze,lac de salagou,cathédrale st-nazaire de béziers,écluses de foncéranes,abbaye st-félix de montceau,aigues-mortesLe lac de Salagou Cliché © Jean Malenfer

 

Bien que chargé, notre emploi du temps nous permet de visiter la cathédrale St-Nazaire de Béziers, imposante forteresse gothique, ainsi que les neuf écluses superposées sur le Canal du Midi à Foncérannes,

march'en thise,sète,mont saint-clair,camargue,étang de thau,st-guilhem-le-désert,abbaye de gellone,pic st-loup,cirque de mourèze,lac de salagou,cathédrale st-nazaire de béziers,écluses de foncéranes,abbaye st-félix de montceau,aigues-mortesLes neuf écluses superposées de Foncérannes Cliché © Jean Malenfer

 

une ferme conchylicole sur l’étang de Thau, un parc ornithologique en Camargue,

march'en thise,sète,mont saint-clair,camargue,étang de thau,st-guilhem-le-désert,abbaye de gellone,pic st-loup,cirque de mourèze,lac de salagou,cathédrale st-nazaire de béziers,écluses de foncéranes,abbaye st-félix de montceau,aigues-mortesLa Camargue et ses flamants roses Cliché © Jean Malenfer

 

et l’abbaye St-Félix de Montceau en reconstruction dans le Massif de la Gardiole. Pour terminer, la ville fortifiée d’Aigues-Mortes et sa tour Matafère de Charlemagne.

march'en thise,sète,mont saint-clair,camargue,étang de thau,st-guilhem-le-désert,abbaye de gellone,pic st-loup,cirque de mourèze,lac de salagou,cathédrale st-nazaire de béziers,écluses de foncéranes,abbaye st-félix de montceau,aigues-mortesAigues-Mortes Cliché © Jean Malenfer

 

Dans l’ensemble, nous avons vécu une semaine exceptionnelle de plaisirs partagés et de moments conviviaux.

Pourtant, il faut bien rentrer, malgré la grisaille qui nous attend, et c’est avec beaucoup de regrets que nous quittons cette superbe région, en laissant derrière nous un soleil radieux et une température de 37°… Mais qu’importe, puisque, à March’en Thise, le soleil est dans nos cœurs !

AVENIRmarcheSETEsept013-450.jpgLe soleil est dans nos cœurs ! Cliché © Jean Malenfer

 

Marche autour de Thise et tirage des rois

March'enThise-Logo.jpgMarche autour de Thise

et tirage des rois

Article rédigé par © André Guyard

À March’en Thise, une tradition désormais bien établie fixe un dimanche en janvier pour le tirage de la galette des rois. Les agapes sont précédées par une marche autour de la bourgade et sont suivies de la projection des différents diaporamas réalisés au cours de l’année par les randonneurs de la section. Cette année, les marcheurs ont affronté une météo médiocre, des sols enneigés et une menace pluvieuse.

tour-de-thise-jan-2013_7.jpgCliquer sur la photo pour zoomer

Cliché © André Guyard

http://www.icone-gif.com/gif/emoticones-gros/ange-demon/36_2_37.gifhttp://www.icone-gif.com/gif/emoticones-gros/ange-demon/36_2_38.gifhttp://www.icone-gif.com/gif/emoticones-gros/ange-demon/36_2_36.gif

Les parcs nationaux de Croatie

March'enThise-Logo.jpgLes parcs nationaux de Croatie

Article rédigé par Mady Prothe

 Organisé par Jean Aubertin, ce circuit en étoile depuis Zadar et Makarska, a permis à un groupe de randonneurs de March’en Thise la découverte de cinq parcs nationaux magnifiques : Plitvice et ses seize lacs, Pakienica et ses deux gorges très escarpées, Krka avec sa rivière enchanteresse et ses dix-sept cascades, Biokovo et Velebit. Avec en prime, la visite guidée de Split et la descente de la rivière Cetina jusqu’à Omis.

Montagne la journée et mer chaque soir, villes et villages, lacs et rivières : tous les charmes de l’Adriatique résumés en une semaine. Quelques photographies dues à Mady Prothe illustrent ce beau voyage.

03-Zadar-blog.jpgJoyeux randonneurs sur l’île de Ugljan

Cliché Mady Prothe

01-Trogir-blog.jpgTrogir, cité médiévale située en bord de mer

Cliché Mady Prothe

11_Split-blog.jpgLa ville de Split Cliché Mady Prothe

Parc national de Plitvice

Chapelet de seize lacs aux eaux émeraude, reliés entre eux par quatre-vingt-douze cascades, le tout dans un cadre de forêt vierge. Pas étonnant que ce site préservé fasse partie du patrimoine mondial nature de l’Unesco. Promenade en bateau électrique sur l’un des lacs.

05_Plivice-blog.jpg92 cascades relient 16 lacs Cliché Mady Prothe

06-Plivice-blog.jpg92 cascades relient 16 lacs Cliché Mady Prothe

Parc national de Pakienica

Le parc national de Pakienica (dont le sommet se situe à 1 758 m d’altitude) est situé dans l’arrière-pays de Zadar. Une superbe randonnée dans le canyon le plus renommé de l’Europe du Sud : Venika Pakienica Canyon, jusqu’à Borisov. Au départ, une végétation méditerranéenne puis celle-ci change au fur et à mesure que l’on prend de l’altitude.

07_Paklenica-blog.jpgPaklénica : un canyon réputé pour l’escalade (712m)

Cliché Mady Prothe

Canyon de la Cetina

Traversée des beaux villages de Kostanje, Smolonje, Dobranje et Cisla parmi vergers, vignobles et champs d’oliviers avant d’atteindre les bords de la rivière Cetina. Descente de la rivière jusqu’à Omis.

10-Gorges de la Cétina.jpgCanyon de la Cetina Cliché Mady Prothe

10-Descente-de-la-Cétina-blog.jpgDescente de la Cetina jusqu’à Omis  Cliché Mady Prothe

09_Marcasca-blog.jpgLe village d’Omis  Cliché Mady Prothe

Passage sur l’île de Ugljan par le ferry

04-Zadar-blog.jpgÎle de Ugljan  Cliché Mady Prothe

10_Markasca-blog.jpgL’Adriatique omniprésente Cliché Mady Prothe

Le massif de Velebit

Le plus vaste massif de Croatie : le Velebit. Belle randonnée en altitude, tout en dominant la mer.

08_Paklenica-blog.jpgIl ne fait pas chaud au sommet du massif du Vélébit (1758 m)

Cliché Mady Prothe

Parc national de Krka

Le parc national de Krka doit son nom à la rivière au cours très irrégulier qui le traverse, séparant ainsi la Dalmatie septentrionale de la Dalmatie moyenne. Un parcours dans des paysages karstiques superbes où la nature s’offre sous ses aspects les plus merveilleux avec notamment la découverte des chutes de Skradinski buk. C’est ici que la rivière Krka se manifeste sous son jour le plus spectaculaire : sur 400 mètres environ, ses eaux dévalent dix-sept cascades de 100 mètres de large pour s’abattre 45 mètres plus bas !

02-Krka-blog.jpgParc national de Krka Cliché Mady Prothe

Découverte de la Haute-Saône

March'enThise-Logo.jpgDécouverte de la Haute-Saône

Article rédigé par Jean-François Trouillot

 Par ce beau dimanche de printemps du 25 mars, rendez-vous à Andelarre (près de Vesoul) pour entamer une petite rando ! 25 volontaires au départ. Une montée dans le bois nous permet d’arriver sur des pelouses sèches et d’avoir une belle vue sur la vallée. Pause café devant la margelle d’un puits ancien du lieu-dit Les Évêques.

Après un passage à travers bois, nous arrivons à Baignes et faisons une visite aux anciennes forges. Une partie des bâtiments est classée (ceux-ci nous rappellent la saline d’Arc & Senans). Une personne faisant partie de la toute nouvelle Association des Forges a l’amabilité de nous présenter le site. Nous faisons un détour par l’étang du village pour observer quelques ragondins. À l’abri de la ferme fortifiée de Mont-le-Vernois et de son énorme tilleul creux, pause casse-croûte ; puis après la traversée du village, nous montons dans la forêt pour rejoindre notre point de départ.

Pour terminer la journée, direction Fondremand pour une visite du village : le dernier rendez-vous est au moulin où la propriétaire des lieux nous accueille pour une explication détaillée de ses méthodes de fabrication de l’huile de noix.

March'en thise-Baignes-1.jpgLes anciennes forges de Baignes

Assemblée générale de March’en Thise

March'enThise-Logo.jpgAssemblée générale de March’en Thise

Article rédigé par André Guyard

 Jeudi 6 octobre 2011, March’en Thise a tenu son assemblée générale devant une foule compacte d’adhérents.

La présidente Annie Benier-Rollet a relaté les différentes actions qui ont émaillé une année de sorties, randonnées, séjours et visites. La section se porte bien et le nombre des adhérents va croissant, dépassant désormais le chiffre de 160. Différents intervenants ont décrit avec humour voire poésie leurs parcours montagnards, campagnards ou patrimoniaux, le tout illustré par un diaporama.

La Présidente avait invité Jeannette Delafin, présidente du Comité Départemental de la Randonnée Pédestre (CDRP) et représentante de la Fédération Française de Randonnée Pédestre (FFRP) qui a fait un exposé sur les buts et les avantages de l’adhésion aux organismes représentés.

La trésorière Denise Millet a obtenu un quitus pour sa bonne gestion financière.

La Présidente a tenu à rendre hommage à deux accompagnateurs MM. André Da Riva et Guy Vallet qui ont escorté les groupes des adhérents classés selon leur niveau de forme physique.

Le pot de l’amitié qui a suivi les débats a servi d’apéritif à un mâchon franc-comtois apprécié par tous.

March'en-Thise-AG-2014-11-06.jpgUne assemblée nombreuse et attentive

Cliché © André Guyard

March'en-Thise-2014-11-06-bureau.jpgLe bureau de March’en Thise (B) et ses invités

De gauche à droite : Jean Aubertin (B), André Da Riva, Guy Vallet (B), Marie-Pierre Petitot (B), Annie Benier-Rollet (B), présidente de March’en Thise, Jeannette Delafin, présidente du Comité Départemental de la Randonnée Pédestre (CDRP), représentante de la Fédération Française de Randonnée Pédestre (FFRP) , Édith Bebien (B), Marie-Odile Baverel (B), trésorière adjointe, Denis Bonfils (B). Pour que le bureau soit au complet, il manque Denise Millet (B), trésorière, Monique Bouriot (B) secrétaire et Alfred Bourgeois (B).

Cliché © André Guyard

March'en-Thise-2014-11-06-pionniers.jpgLes accompagnateurs pionniers, André Da Riva et Guy Vallet entourant la présidente Annie Benier-Rollet

Cliché © André Guyard

March’en Thise — Les premiers pas

March'enThise-Logo.jpgMarch’en Thise

Article rédigé par © André Guyard

Les premiers pas d’un petit groupe de 4 marcheurs datent de 1993, année où Michelle Dechaux propose à l’Avenir de Thise de créer une section « Marche » constituée en septembre avec 7 membres à l’origine. Des sorties hebdomadaires parcourant les sentiers des environs sont organisées tous les mercredis au départ de la place de l’Amitié. L’année suivante se met en place une deuxième sortie hebdomadaire le mardi après-midi avec Michelle Dechaux comme accompagnatrice. Bien vite le groupe s’affirme et le nombre d’adhérents augmente, nourri par la population thisienne et des communes voisines.

Avec l’aide de son époux, Michelle Dechaux organisera  des  randonnées dominicales à la journée. Malgré le départ en 1998 de Michelle obligée de quitter la région pour des obligations professionnelles, le groupe poursuit et étend son activité et une première randonnée itinérante est organisée en juillet autour des puys du Cantal.

Le plaisir de randonner… Un brin de temps libre… Une condition physique à maintenir ou à améliorer, des bons moments conviviaux entre amis dans une ambiance sportive. Ce sont tous ces critères qui ont rassemblé puis retenu quelque 150 amoureux de la nature sous la bannière de MARCH’ EN THISE.

Tout au long de l’année — excepté en juillet, août et fêtes de fin d’année — ce sont des groupes de 10 à 35 personnes qui arpentent les sentiers des collines voisines ou s’étirent sous les frondaisons des forêts locales.

marche,randonnées,jura,franche-comté,dooubs,besançonBalade à thème : les plantes invasives (octobre 2008)

marche,randonnées,jura,franche-comté,dooubs,besançonBalade à la Chapelle des Buis sur les hauteurs de Besançon (juin 2010)

Chaque mois, une sortie dominicale permet d’aller apprécier les sites et curiosités géologiques plus éloignés.

marche,randonnées,jura,franche-comté,dooubs,besançonSortie raquettes (mars 2009)

marche,randonnées,jura,franche-comté,dooubs,besançonLe Jura karstique : la source de la Loue (octobre 2009)

Cliché © André Guyard

En mai, c’est une visite d’une grande ville et ses attraits environnementaux durant trois ou quatre jours.

Avec l’été, les sorties à la semaine s’organisent : découverte d’une région en septembre, marches en étoile à caractère plus sportif en juin, parcours itinérant en altitude pour les amoureux de la montagne et les jarrets plus agressifs.

marche,randonnées,jura,franche-comté,dooubs,besançonMoyenne montagne : le Cantal (juin 2011)

marche,randonnées,jura,franche-comté,dooubs,besançonMoyenne montagne : le Cantal (juin 2011)

March'enThise-cantal-2011_01-500

Moyenne montagne : le Cantal (juin 2011)

marche,randonnées,jura,franche-comté,dooubs,besançonHaute Montagne : le Mont Pourri (juillet 2010)

Et pour retracer tous les bons souvenirs, rendez-vous au repas de l’Assemblée générale, à la galette des rois et au barbecue de fin de saison.

 Contacts :

* Annie Benier-Rollet. Tél. : 07 81 46 94 15.

* Richard Dubrez. Tél. : 03 81 61 14 54.

http://www.icone-gif.com/gif/sports/alpinisme/alpinisme006.gif